top of page
  • Photo du rédacteurSam

Restauration d'une pendule signée Louis MOINET à Paris

A l’occasion de la restauration d’une pendule inscrite au patrimoine de la Marine, et dont le mouvement est signé Louis Moinet, je souhaite évoquer quelques éléments biographiques de cet illustre horloger.

Durant sa vie, Louis Moinet (1768-1853) a créé d’extraordinaires pendules pour les personnages importants de son temps : Napoléon Bonaparte, les présidents américains Thomas Jefferson et James Monroe, le roi d’Angleterre George IV, le maréchal Ney ainsi que de nombreuses têtes couronnées à travers l’Europe.

En tant qu'inventeur d’instruments de précision, Louis Moinet a pratiqué l’horlogerie dans le domaine maritime, astronomique et civil. Ingénieux, il en améliore la technique en étant à l’origine de perfectionnements importants. Afin de de parfaire ses observations astronomiques, il invente un sensationnel instrument : un compteur en forme de montre, qui affiche les 60èmes de seconde, et qu’il dénomme « compte-tierce », car vers 1820 un "tiers" correspond à un 60e de seconde, d'où son nom.

Louis Moinet est nommé président de la Société chronométrique de Paris, qui regroupe certains des plus grands talents de l’époque, et dont le but est « le développement et l’encouragement de l’horlogerie, l’une des plus belles sciences de l’esprit humain ». Il entretient alors des rapports fréquents avec ses confrères : Abraham-Louis Breguet, Louis Berthoud, Antide Janvier, Louis-Frédéric Perrelet, Joseph Winnerl ou encore Vulliamy.

Louis Moinet est notamment célèbre pour son fameux Traité d’horlogerie, publié en 1848, qui a la réputation d’être le plus beau livre d’horlogerie de son siècle. Il y décrit les meilleures techniques horlogères, et a été apprécié des grands horlogers de l’époque ainsi que de plusieurs savants et amateurs, comme son altesse Alexandre, prince d’Orange, qui figurent tous parmi les nombreux souscripteurs. La diffusion de cet ouvrage réédité à trois reprises s’est étendue jusqu’à la Russie.



24 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page